Dom Jean Martiel Besse

Le moine de Ligugé

Après des études de théologie écourtées par une mauvaise santé, il fut envoyé en 1885 à Ligugé, ordonné prêtre le 19 juin 1887, nommé l'année précédente zélateur (sous-maître) du noviciat, puis maître des novices en 1890 et sous-prieur.

Il avait été de 1885 à 1889 aidé par dom Chamard dans l'étude des Pères et des historiens bénédictins, travaillant les Acta Sanctorum Ordinis Sancti Benedicti et les Annales de Mabillon. En 1892 il publiait Le moine bénédictin, y définissant son idéal de la vie monastique.

La même année il lançait le Bulletin de Saint Martin et Saint Benoît. Dès cette époque son esprit fécond l'entraîne à participer à des activités nombreuses qu'il aura toute sa vie bien du mal à maîtriser.


La restauration de Saint-Wandrille

voir plus

L'historien monastique

voir plus

Le moine politique

voir plus

Le directeur spirituel de religieuses bénédictines

voir plus

Bibliographie

voir plus