Bienvenue !

a communauté des moines bénédictins vous souhaite la bienvenue sur le site de l'abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle.
La communauté monastique de l'abbaye Saint-Wandrille perpétue une longue tradition de prière dans le recueillement et le travail, la solitude et la communion. Elle trouve dans la Règle des moines, rédigée au VIe siècle par saint Benoît, une expression éprouvée de vie selon l'Évangile de Jésus-Christ.
A travers treize siècles, Saint-Wandrille, deux fois "ressuscitée" au cours de son histoire, voudrait fidèlement témoigner, dans la diversité des époques, aujourd'hui comme hier, de la présence au monde et dans le monde de la réalité spirituelle et de l'absolu de Dieu.

Une bière brassée par les moines

Les moines de Saint-Wandrille deviennent brasseurs, en vue d'assurer des ressources économiques pour la vie de la communauté et l'entretien des bâtiments.
La première bière de Saint-Wandrille est une blonde, tirant sur l'ambrée, une bière de caractère assez épicée mais ronde et rafraichissante, élaborée au monastère et produite exclusivement avec des céréales et du houblon cultivés en France. Cette bière est la seule à ce jour produite en France, par des moines, au sein de leur monastère.

Restauration du transept gothique

Le transept de l'ancienne église abbatiale Saint-Pierre – aujourd'hui en ruine – a été échafaudé en vue d'être restauré (voir ci-contre).
Le but de ces travaux est la préservation de l'édifice restant et la sécurisation du site.
L'essentiel des travaux consiste à refaire les joints de la maçonnerie et à couvrir les parties supérieures de plomb afin d'éviter les infiltrations d'eau dans les murs et le développement d'une végétation parasite.
Le budget de ces travaux avoisine les 500.000 €, financés à 45% par l'état. Les 55% restant sont à la charge de la communauté. La fin du chantier est prévue pour fin juillet 2016.

Restauration du cloître (mars 2016)

Le projet de réhabilitation du clôitre de Saint-Wandrille est un projet à long terme qui comporte 9 étapes et qui concernera à terme toutes les galeries.
La première étape de ce projet consiste à reconstruire les réseaux de la galerie sud (XIVe siècle). Pour sa réalisation, la communauté est en partenariat avec la fondation du patrimoine et l'atelier pierre d'angle.

Un deuxième réseau devrait être posé au printemps 2016.

Soutenir le projet Bathildis